Des médecins iraniens célèbrent un record établi par une femme qui a réussi à donner naissance à un enfant dont l'embryon a été conservé dans un frigo pendant 14 ans.

Des embryons humains génétiquement modifiés pourraient être créés en Grande-Bretagne
© East News. PGT
Des embryons humains génétiquement modifiés pourraient être créés en Grande-Bretagne

Un enfant est né dans la ville iranienne d'Ispahan à partir d'un embryon congelé par des scientifiques iraniens en 2003. Il s'agit d'un délai de conservation record pour un embryon capable de donner naissance à un enfant, relate l'agence de presse iranienne Irna.

Le précédent record était détenu par un embryon de 11 ans.

« Jusqu'à présent, personne n'avait pu donner naissance à un bébé sain à partir d'un embryon congelé il y a si longtemps », a déclaré Seyed Asadollah Kalantari, co-directeur du Centre médical de traitement de la fertilité à Ispahan.

Il a également ajouté que 100 000 autres embryons congelés étaient conservés dans le Centre.

Un bébé
© Flickr/ Trevor Leyenhorst
Un bébé sourit dans les bras de son père décédé

Selon l'agence, la mère de l'enfant, âgée de 42 ans, se sent bien. Auparavant, elle a réussi à vaincre un cancer du système lymphatique.

Notons que la fécondation in vitro (technique de procréation médicalement assistée et de transfert d'embryon) est une des méthodes de conservation de la fertilité les plus populaires chez les femmes ayant survécu au cancer.

Les autorités iraniennes prennent des mesures sans précédent visant à améliorer le taux de natalité. Ainsi, une loi autorisant les pères à prendre un congé maternité a été récemment approuvée. De plus, l'État rembourse toutes les dépenses médicales liées au traitement de la fertilité et crée des incitations financières pour les jeunes femmes.