Le bâtiment d'un centre commercial au centre-ville de Téhéran s'est effondré suite à un incendie. Selon le maire de Téhéran, au moins 20 sapeurs-pompiers ont perdu la vie, selon les dernières informations.

Un immeuble de 15 étages touché par un incendie s'est effondré ce jeudi 19 janvier à Téhéran, selon des images diffusées en direct à la télévision publique iranienne. 

L'immeuble avait été évacué avant son effondrement mais des pompiers qui luttaient contre l'incendie se trouvaient toujours à l'intérieur. "Jusqu'à présent, plus de 20 de nos camarades de la brigade des pompiers ont perdu leur vie en tentant d'aider d'autres", a indiqué le maire de la capitale iranienne Mohammad Bagher Ghalibaf à la télévision d'Etat.

Mais le porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers, Jalal Maleki, n'était pas en mesure de confirmer le décès de ces pompiers qui selon lui étaient toujours considérés comme disparus tant qu'aucune dépouille n'a été évacuée.

La police a fait évacuer le quartier du sud de Téhéran où se trouve l'immeuble par crainte d'explosions dues à des fuites de gaz, a constaté un journaliste de l'AFP. Des dizaines d'ambulances et de camions de pompiers se trouvaient sur place, ainsi que les familles en pleurs des pompiers pris sous les décombres.

"Mon ami avait un magasin dans l'immeuble. Je n'arrête pas d'appeler, mais ça ne répond pas et je pense qu'il a été piégé" dans l'immeuble par l'effondrement, a déclaré Moshen, l'un des nombreux badauds présents près des lieux du drame.

Le Guide suprême de l'Iran rend hommage à la bravoure des soldats du feu qui ont combattu l’incendie de l’immeuble Plasco.

À la suite du gigantesque incendie et de l’effondrement d’un immeuble commercial au centre de Téhéran, le Guide suprême de l'Iran, l’Ayatollah Khamenei a émis le message suivant :

« L’effondrement d’un bâtiment au centre de la Téhéran a rempli mon cœur de chagrin. Le dévouement et le courage affichés par des soldats du feu qui ont sacrifié leurs propres vies en vue de sauver celle des gens du peuple remplissent le cœur d’admiration et de chagrin.

À l’heure actuelle, tous les efforts doivent être entrepris afin de sauver la vie des personnes ensevelies. J’appelle tous les responsables à poursuivre inlassablement leurs efforts pour sauver les vies des sapeurs-pompiers prisonniers sous les décombres. »

Le président iranien Hassan Rohani. ©president.ir

De son côté, le président iranien, Hassan Rohani a adressé un message de condoléances à tous ses compatriotes, dans lequel il a fait part de son chagrin à l’égard des familles des sapeurs-pompiers qui, par leur sacrifice, resteront à tout jamais dans la mémoire collective iranienne.

Voici un extrait de son message : 

« Au nom de Dieu, le Clément et le plus Miséricordieux,

Le terrible incendie qui s’est déclenché dans l’immeuble Plasco a un aspect plein d’amertume invitant à méditer, mais l’épopée des pompiers qui se sont sacrifiés pour sauver la vie de leurs compatriotes a suscité chez le peuple iranien un double sentiment de deuil et de louanges devant l’esprit de sacrifice et de dépassement des enfants iraniens dignes de ce nom. »