Dans la nuit de jeudi à vendredi (13 janvier 2017 ) l’entité sioniste a lancé ses avions de guerre F-35, ( dernière génération de bombardiers américains récemment livrés à Israël ) sur l’aéroport militaire de Damas.

Face à la perte de vitesse de Daech and co, Israël frappe une nouvelle fois en vue d affaiblir le pouvoir en place et de redonner un nouveau souffle au terrorisme de Daesh.