La guerre en Syrie dure depuis six ans. Aucune femme de ce pays n’a été épargnée par les cauchemars de cette guerre. Certaines d’entre elles ont décidé de prendre les armes et de lutter côte à côte avec des hommes contre les terroristes.

Selon Sputnik, c’est précisément le cas des femmes membres de l’unité militaire féminine « Bein Nakhrein ». Actuellement, cette unité, qui fait partie des « Forces démocratiques syriennes », est déployée dans la province d’Al-Hasaka dans le nord-est du pays avec les forces d’autodéfense féminines. En outre, les Syriennes font partie des forces kurdes de sécurité As-Saish et An-Natora. Sputnik a parlé avec certaines femmes qui sont entrées dans ces unités pour apprendre ce qui les avait poussées à le faire.

Ainsi, Lara, qui pendant 40 ans a été femme au foyer, a volontairement rejoint les rangs des défenseurs syriens depuis le début de la guerre. Dans son interview à Sputnik, elle a dit qu’elle n’envisageait jamais la possibilité d’immigrer. Elle est sûre que la Syrie restera toujours le berceau de toutes les religions et croyances. De son côté, elle est prête à lutter pour chaque pouce de sa terre.

 

Selon Sara, étudiante en dernière année de lycée, c’est le devoir de chaque Syrien de défendre sa terre et de remonter le moral de ses compatriotes. Une autre jeune fille, Najwa, a rejoint l’armée syrienne après que les terroristes ont tué son frère aîné sous ses propres yeux.

D’après un instructeur d’un camp d’entraînement syrien, le recrutement de femmes et de jeunes filles est actuellement en cours. Les femmes sont invitées à s’inscrire à des cours de formation intensive d’utilisation de différents types d’armes.