Le chef du courant sadriste a demandé à ses brigades de se mobiliser pour défendre la capitale, Bagdad, prise pour cible par une offensive de Daech.

" Je demande solennellement à nos forces( Brigades de la paix ou Saraya al Islam: NDLR) de se tenir prêtes pour défendre Bagdad. Nous ne renonçons pas à nos revendications politiques et nous appelons à des changements structurels au sein du pouvoir pour que le spectre du confessionnalisme s ' éloigne du pays ", a dit Sadr avant de remercier les manifestants venus vendredi " en nombre manifester leur colère contre le gouvernement ".

Le chef du courant sadriste a donné 45 jours au gouvernement pour qu ' il engage ses reformes. Il a toutefois indiqué qu ' il ferait passer la " sécurité de la capitale " avant toute chose, d ' où son appel à la mobilisation.

Le chef du courant sadriste, Moqtada Sadr qui appelle le gouvernement à des réformes.(Photo d ' archives)

les sources irakiennes ont fait état d ' une vaste offensive de Daech ce dimanche contre la localité de al Karama située à 30 kilomètres de l ' ouest de Bagdad. La localité fait partie du district de Abou Graïb, soit un district appartenant à la ceinture sécuritaire autour de la capitale.

L ' offensive a été telle que les forces de " Al Hachd al Chaabi " sont entrées en action.

Les dernières informations confirment de très violents heurts non loin du cimetière et des silos de Abou Ghraïb. Les hélicoptères de l ' armée continuent de survoler la région et bombardent les repaires des terroristes de Daech.

Asaeb al Hagq, le Hezbollah de l ' Irak, a annoncé de son côté avoir repoussé une tentative infiltration des terroristes de Daech à Al Karama. Dimanche matin, les daechistes ont fait exploser plusieurs voitures piégées avant de prendre d ' assaut al Karama. Deux régiments de l ' armée et une unité des combattants de Hachd al Chaabi se trouvaient dans cette localité au moment de cette attaque.

Les habitants ont commencé à fuir leur maison et le quartier de Khan Zari est, selon une dernière dépêche, vidé de sa population. Les forces irakiennes et les unités du Hezbollah d ' Irak auraient réussi à encercler les assaillants.