Le comité de la législation du cabinet du régime sioniste a approuvé un projet de loi sur " le classement des instances ", qui sera soumis à la Knesset. Selon cette loi, toutes les institutions actives dans les territoires occupés et financées depuis l ' extérieur, sont engagées à faire une déclaration de la liste de leurs sources de financement.

***

Selon les sources palestiniennes, il s ' agit de la loi la plus controversée au sein du régime sioniste qui n ' a pas manqué la vive réaction des institutions juridiques telles que " La paix Maintenant " ou " Briser le silence ".

Ces institutions sont la principale cible de la nouvelle loi, qui vise explicitement à faire stopper leurs activités concernant le soutien aux droits des citoyens palestiniens.

La nouvelle loi a été élaborée par le ministre extrémiste de la Justice du gouvernement Netanyahou et présenté au comité de la législation du cabinet.

Une fois adoptée, cette loi enjoint toutes les institutions, financées par les pays étrangers, à déclarer leur identité dans tous les rapports et propagandes qui s ' adressent au public.