Le président de l’Instance des Affaires religieuses turques, Mehmet Görmez, a mis en garde sur l’effet de l’islamophobie en Occident qui pourrait produire de la haine chez les musulmans.

Cette déclaration a été donnée lors d’un congrès, organisé à Ankara, sur la relation de l’Occident avec l’Islam.
Görmez a averti sur «les drames dont sont victimes les Musulmans ces dernières années, et leurs retombées négatives sur la pensée et l’horizon islamiques». 
Et de poursuivre : «Ces drames et ces difficultés se dissiperont, forcément, un jour».
Görmez a souligné que «la pensée et l’horizon islamiques qui se rétrécissent à cause des souffrances et drames actuels sont plus dangereux que ce qui se passe à Bagdad et au Levant [Syrie]».
Le président de l’Instance religieuse turque a, toutefois, appelé les Musulmans à ne pas commettre les mêmes erreurs que l’Occident, «qui a construit une identité basée sur la haine d’autrui».