Ce week - end à Istanbul, les musulmans atteint de cécité se sont réunis autour du Saint Coran. C’est la seconde année que cet événement est organisé par l’Union Internationale des Services du Coran en braille(QIB).Les turcs musulmans et aveugles se sont donc réunis autour du Saint Coran, qu’ils lisent en Braille. Ces musulmans ont pu discuter de leurs difficultés quotidiennes liées à leur situation de handicap. Ils ont notamment pu aborder le manque d’accessibilité aux textes religieux.En effet, tous les textes islamiques ne sont pas traduits en Braille.Fort heureusement,le Saint Coran existe en Braille et leur est donc accessible tant pour sa lecture que pour sa mémorisation et sa méditation. Un grand bienfait que soulignent ces musulmans atteints de cécité. L’importance d’une traduction unique du Saint Coran en Braille, pour tous les musulmans du monde représentait un défi de taille pour la QIB. Lors de l’événement, le ministre des Affaires familiales et sociales était présent alors que la Première Dame du pays a transmis un message pour s’excuser de son absence. Elle a ainsi déclaré que« cette conférence est importante pour aider à diriger les malvoyants vers la lumière spirituelle. Ils peuvent avoir un handicap, mais ce handicap ne devrait pas être un obstacle pour eux de bénéficier de la lumière du Coran». Un beau discours de la Première Dame turque qui soutient les musulmans atteints de cécité. L’événement mérite d’être souligné car les musulmans aveugles se réunissent atour du Livre d’Allah. Une véritable leçon de vie pour nous qui sommes voyants. En juin 2012, Ajib.fr avait interviewé une soeur aveugle qui s’était lancée dans la mémorisation du Saint Coran, machaAllah. Encore un témoignage qui pousse à réfléchir et à nous remettre en question. Qu’Allah facilite à nos frères et sœurs atteints de handicap. Qu’Il les assiste dans leur pratique, à chacune des étapes.