Le ministre iranien des Affaires étrangères a considéré l’Occident comme étant à l’origine de l’extrémisme, au Moyen - Orient.

A la récente réunion, ayant pour thème «Les perspectives géopolitiques», au Forum de Davos, en Suisse, le Chef de la diplomatie iranienne, Mohammad - Javad Zarif, a indiqué que l’Occident doit s’interroger, lui - même, au sujet de l’affaire de l’extrémisme. «Les Occidentaux doivent se demander pourquoi la plupart des extrémistes, se déplaçant au Moyen - Orient, viennent des sociétés occidentales? Quel en était leur faute?», a rappelé Zarif, ajoutant: «Ce sont la deuxième et la troisième génération des citoyens des sociétés européennes, qui ont suscité et aggravé l’extrémisme, dans la région du Moyen - Orient. Les extrémistes ne sont pas élevés, ni éduqués, dans les sociétés non - démocratiques, ils ont passé leur formation, en Occident, et ils sont partis, pour l’Irak et la Syrie!», a regretté le chef de la diplomatie iranienne, insistant sur le fait que le problème du Moyen - Orient n’est pas le Chiisme et le Sunnisme, le problème essentiel se trouve entre les extrémistes et les éléments modérés et raisonnables.