Une escrimeuse musulmane américaine dit qu'elle ne se sent pas en sécurité aux États-Unis en raison de l'augmentation de la rhétorique anti-musulmane du pays.

Ibtihaj Muhammad, 30 ans, qui est la première athlète  des États-Unis de porter le hijab aux jeux olympiques, est actuellement à Rio de Janeiro se préparant à représenter le pays dans l'escrime au sabre.

Après avoir raté les 2012 Jeux de Londres en raison d'une blessure à la main, elle se prépare maintenant pour ses premiers Jeux olympiques. Muhammad est actuellement classée huitième dans le monde.

Elle a exprimé son inquiétude sur les sentiments anti-musulmans qui prévalent aux États-Unis.

"Je me sens en danger tout le temps.Je suis très vocal au sujet de ces choses parce que je veux que les gens savent que je ne suis pas une nouveauté, je ne suis pas spécial en aucune façon. Je suis une femme qui porte le hijab et ce sont mes expériences. "

L'athlète musulmane a ajouté que les Etats-Unis devraient  changer son dialogue après de récentes attaques de Donald Trump sur une famille musulmane qui a parlé à la DNC au sujet de leur fils qui est mort en Irak.

«Je veux que les gens sachent qu'aussi dur que [ces incidents] sont pour moi, ils ne sont même pas proches de ce que nous avons vu comme fusillade en Caroline du Nord ou la rhétorique autour de la famille Khan à la DNC. C'est ridicule et nous, en tant que pays, devons nous changer  je sens que c'est notre moment », dit-elle.