Ma très chère sœur,

J’ai décidé de t’écrire aujourd’hui afin de te parler d’un sujet qui me tient à cœur : le hijab. Mais avant tout comprends bien, ces mots sont ceux d’une soeur fiLlah qui t’aime et qui souhaite pour toi le bien dans cette vie terrestre éphémère ainsi que dans l’au-delà éternel. Entre-nous, penses-tu que le hijab peut t’être nuisible ? Allah ne désire-t-Il pas le bien de Ses créatures entre autres, à travers le hijab ? Shaytan ne cesse de nous souffler des prétextes contre ce bienfait et il arrive que notre esprit s’imprègne de ses excuses dénuées de toute raison. Ses ruses sont nombreuses et ses stratagèmes sont diaboliques… Qu’Allah nous protège contre Shaytan le lapidé ! À présent, j’ai une question à te poser : as-tu seulement réfléchi aux prétextes qui t’empêchent de porter le hijab ? Je t’invite à méditer dessus avec moi inchaAllah, à l’aide de la Parole d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam) car c’est là, que se trouvent la droiture et la Vérité…

Étant donné que l’été est apparu, il est probable que tu penses « je ne supporte pas la chaleur et celle-ci sera augmentée avec le hijab. » T’es-t-il déjà arrivé de penser à la chaleur de l’Enfer qui est incomparable à celle d’ici-bas ? Ma chère sœur, ne vois pas le hijab comme un élément qui fait croître la chaleur du soleil mais comme un bienfait qui diminuera la chaleur de l’Enfer. En effet, Allah a dit : {Dis : « Le feu de l’Enfer est d’une chaleur plus intense, s’ils comprenaient »} (Sourate 9 : Verset 81). Ma sœur, tu devrais alors considérer la chaleur de ce monde comme un bienfait qui te rappelle la dureté du châtiment de l’au-delà. Cela devrait donc te motiver à porter le hijab inchaAllah.

Ma sœur, il est possible que certains membres de ta famille refusent que tu portes le hijab. La personne la plus chère étant la mère, tu peux penser « le hijab est obligatoire mais ma mère m’interdit de le porter. Si je lui désobéis, je serai perdante ! ». Le statut de la mère est très important sobhanAllah. Comme tu le sais, Allah ainsi que Son Messager (‘alayhi salat wa salam) nous ont mis en garde contre le non respect des parents et particulièrement de la mère. En effet, Allah a dit : {Adorez Allah, ne Lui associez rien et agissez avec bonté envers les père et mère} (Sourate 4 : Verset 36). Certes, il faut que tu sois respectueuse envers tes parents mais il ne faut pas leur obéir dans la désobéissance à Allah car c’est Lui qui est au dessus de tout. Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Nulle obéissance à une créature dans la désobéissance au Créateur ». Comment peux-tu faire passer l’ordre de ta mère avant celui de ton Seigneur qui vous a créées toutes les deux ?! Oukhty, soumets-toi à ton Créateur car Il est Celui qui t’accordera Sa récompense inchaAllah et tu ne seras pas perdante si tu désobéis à tes parents, tant que tu obéis à ton Seigneur.

De même, il se peut que tu ne portes pas le hijab car Shaytan te souffle d’autres faux-fuyants. Par exemple, l’idée que tu ne seras plus attirante ni coquette. Ainsi tu te dis « Si je porte le Hijab, personne ne se mariera avec moi ! ». Tout d’abord, l’homme qui te veut découverte et exposant tes atours dans la désobéissance à Allah, ne mérite pas de t’avoir comme épouse. Cela prouve son manque de soumission et de crainte à Allah. Un tel époux ne t’aidera pas à entrer au Paradis, bien au contraire il t’en éloignera en te détournant du hijab. Le foyer fondé sur la désobéissance à Allah est promis au malheur car notre Seigneur a dit : {Et quiconque se détourne de Mon rappel mènera certes une vie pleine de gêne, et Nous l’amènerons le jour de la Résurrection aveugle } (Sourate 20 : Verset 124). Ensuite, sache ma chère sœur que le mariage est un bienfait qu’Allah octroie à qui Il veut. Si tu fais les choses pour Allah, Il te donnera ce que tu mérites. Ainsi, si tu portes le hijab par soumission à ton Seigneur, Il t’accordera un mari pieux dont tu seras digne incha Allah. Enfin, il te sera possible d’être coquette pour ton époux et de lui dévoiler tes atours, comme l’a autorisé notre Créateur. Cela est bien plus sage et meilleur car Allah bénit les mariages basés sur Son obéissance.

De plus, si tu penses « Si je porte le hijab, je crains de l’enlever plus tard car beaucoup l’ont fait », certes Shaytan t’aura tendu un piège. En effet, son but est d’égarer les serviteurs d’Allah ou du moins, de les empêcher d’effectuer de bonnes actions. Ma chère sœur, si tout le monde pensait de cette manière, l’Islam serait délaissé de même que toutes ses obligations. Pourquoi prier alors que tu risques d’arrêter ? Pourquoi jeûner alors que tu risques d’y renoncer ? Fais les choses pour Allah et Il te les facilitera oukhty ! Si tu ne franchis pas le pas, tu n’avanceras jamais ma sœur. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « L’œuvre la plus aimée d’Allah est celle qui est la plus durable, si peu soit-elle ». Œuvre donc pour Allah, couvre-toi pour Lui ma chère sœur, car Il aime les œuvres durables. L’abandon du hijab de certaines sœurs ne devrait pas te décourager mais te motiver. Tu devrais tout faire afin de ne pas tomber dans le piège de Shaytan comme ces sœurs, et implorer l’aide d’Allah afin qu’Il préserve l’attachement de ton cœur à la religion et au hijab inchaAllah.

Ma sœur, il se peut que tu te dises « Je suis encore trop jeune pour le Hijab. Je le porterai quand je serai plus âgée, mariée ou après le pèlerinage… ». Qu’Allah te préserve oukhty ! Sais-tu seulement quand ton heure arrivera ? L’Ange de la mort attend-il que tu portes le hijab pour te rencontrer ? Non oukhty ! Shaytan te pousse à retarder l’échéance car il serait tellement heureux que tu quittes ce monde sans avoir porter le hijab. Cela reviendrait à une victoire pour lui, qu’Allah nous en éloigne ! N’oublie pas qu’Allah a dit : {Quand leur terme [la mort] vient, ils ne peuvent le retarder d’une heure ni le hâter} (Sourate 7 : Verset 34). Ma très chère sœur, peut-être demain sera ta fin ou peut-être la mienne… La mort ne distingue pas la jeune femme de la femme âgée, ni la femme mariée de la femme célibataire, ni celle qui a accomplit le pèlerinage de celle qui ne l’a pas effectué. Lorsque ton heure viendra, tu ne pourras rien faire pour y échapper. Hâtes-toi donc de te soumettre à ton Seigneur, de te repentir et de te couvrir car le hijab est certes un bienfait pour toi ici-bas comme dans l’au-delà. Ton jeune âge n’est pas une raison de ne pas porter le hijab. Bien au contraire, je pense que ton jeune âge devrait te pousser à le porter rapidement car tu seras interrogée sur ta jeunesse au jour de la Résurrection. Que répondras-tu alors lorsqu’Allah te demandera pourquoi tu dévoilais tes atours aux étrangers ?

Enfin, Shaytan te présente le hijab comme une entrave à l’activité professionnelle. C’est alors chère sœur, que tu penses « Si je porte le hijab, je ne travaillerai jamais ». Or, tu sais aussi bien que moi que Shaytan est celui qui empêche de cheminer vers Allah, notamment en te disant que si tu te couvres par pudeur et soumission à ton Seigneur, tu ne pourras pas travailler « comme toutes les autres femmes ». Je t’invite donc ma sœur à t’interroger sur ton but sur terre : adorer Allah pour gagner Sa récompense ou travailler pour gagner de l’argent ? La récompense de l’au-delà n’est-t-elle pas supérieure et incomparable aux jouissances éphémères d’ici bas ? Le travail ainsi que l’argent qui en découle en font partie sobhanAllah. Ma chère sœur, rappelle toi que lorsque tu abandonnes quelque chose pour ton Seigneur, Il te le remplacera par une chose bien meilleure. En effet, Son Messager (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Tu n’abandonneras pas une chose pour l’amour d’Allah, sans qu’Allah ne t’accorde en échange quelque chose de meilleur. » Ainsi, oukhty, si tu abandonnes la désobéissance et l’exhibition de ton corps pour l’amour d’Allah, Il te donnera une chose meilleure. Et Il est parfaitement Connaisseur de ce qui est meilleur pour toi. Ma sœur, pare-toi de l’habit de l’humilité et de la pudeur devant ton Seigneur car Sa récompense est incomparable aux éventuels profits que tu pourras tirer de ton activité professionnelle.

Ma très chère sœur, l’étape la plus difficile est de franchir le pas car Shaytan t’embellit le péché et te fait croire que tu n’as pas besoin de te couvrir. Qu’Allah nous en éloigne ! Mais lorsque tu auras porté le hijab incha Allah, tu verras comme ton cœur s’apaisera et ton doute disparaîtra.

L’approche du mois béni de Ramadan semble être l’occasion pour toi afin de te parer de la tenue vestimentaire islamique incha Allah. Un mois de piété, de jeûne, de repentir et d’actes d’adoration : quoi de mieux pour te rapprocher de ton Seigneur ?! Celui qui a créé les cieux et la terre ne mérite-t-Il pas que tu te soumette à Lui par le biais du hijab ? Pourquoi est-ce si difficile de le porter si ce n’est à cause des ruses de Shaytan le maudit ? À toi d’être plus forte que Shaytan et ses tentations. Sois forte et déterminée, franchis le pas et pare-toi du vêtement qui embellira ton coeur, ce hijab qui te protégera {le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité} (Sourate 26 : Verset 88).

Qu’Allah te facilite le port du hijab ya oukhty.  Qu’Il te protège et t’accorde Son Paradis. Qu’Il nous y rassemble incha Allah, car je t’aime en Lui.