Nous avons à notre disposition la Parole Sacrée de notre Seigneur. Malheureusement, bon nombre d’entre nous n’en profitent pas assez. Nous devrions pourtant lire le Coran et l’apprendre tant que nous le pouvons. A l’occasion du mois béni de Ramadan, nous allons expliquer la manière dont nous devons lire la Parole d’Allah avant d’énumérer les mérites de cette lecture inchaAllah.

Comment lire le Coran ?

Le Coran étant la Parole de Notre Seigneur, nous devons adopter un comportement décent envers lui. Ainsi, il convient de le lire dans un état de purification. De même, nous devons nous tenir de manière correcte en le lisant et ne pas adopter une posture irrespectueuse.

De plus, nous ne devons pas nous empresser de finir notre lecture mais au contraire, nous devons prendre notre temps afin de saisir le sens de la Parole Divine. À ce sujet, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui lit le Coran en moins de trois jours, ne peut en saisir le sens.» Ainsi, les compagnons du Prophète (‘alayhoum salam) achevaient la lecture du Coran en une semaine,  Ne nous hâtons donc pas de terminer sa lecture.

Lorsque nous lisons le Coran nous devons embellir notre voix. Cela nous a été conseillé par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui dit : « Embellissez la lecture du Coran par vos voix. Celui qui ne module pas le Coran, ne lit pas comme nous. Rien n’est plus agréable à Dieu que d’écouter un prophète psalmodier l’Ecriture sainte. »

Nous devons lire le Coran en méditant sur son sens et en prenant conscience de la Grandeur d’Allah. Nous devons respecter le Coran, méditer sur son sens et nous interroger sur notre foi. La lecture du Coran devrait ainsi augmenter la crainte que nous éprouvons envers notre Créateur. 

Quels sont les mérites de la lecture du Coran ?

Les mérites de la lecture du Coran sont nombreux machaAllah. Parmi ces mérites, Allah a permis au Coran d’intercéder en notre faveur au jour du Jugement Dernier. En effet, notre Noble Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit dans un hadith rapporté par Muslim : « Lisez le Coran ! Le jour de la résurrection, il viendra intercéder en faveur de celui qui le récite. » Macha Allah ! De plus, Al-Nawas ibn Sama’n (qu’Allah l’agrée) a dit : « J’ai entendu le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) dire :  » Au jour de la résurrection, on présentera le Coran et on fera venir ceux qui ont mis en exécution ses prescriptions, où les deux sourates « la vache » et « la famille de Imran », formeront un argument en faveur de ceux qui les ont récitées (et ceux qui les ont appliquées). » » (Rapporté par Muslim).

Nous espérerons tous ce jour-là que quelqu’un intercède en notre faveur et voilà que le Coran intercédera en faveur de ceux qui l’ont lu et appliqué SobhanAllah ! De même, le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le jeûne et le Coran intercéderont pour le serviteur le jour du jugement ; le jeûne dira : Seigneur! Je l’ai empêché de manger et d’assouvir ses envies, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; et le Coran dira : je l’ai empêché de dormir la nuit, donc permets-moi d’intercéder en sa faveur ; ils intercéderont alors en sa faveur. » Ce hadith est rapporté par Ahmed et At-Tabarani. Il souligne le fait que le Coran intercédera en notre faveur au jour de la résurrection machaAllah ! Lisons la Parole d’Allah pour que Celle-ci nous soit bénéfique le jour où nous serons tous rassemblés devant Notre Créateur.

Celui qui lit le Coran fait partie des amis d’Allah et de Ses élus . Qu’espérer de mieux ? Nassaï (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit :« Les adeptes du Coran sont les élus de Dieu et Ses amis privilégiés. » Quel merveilleux mérite ! Nous pouvons devenir les amis privilégiés de Notre Seigneur par la lecture du Coran ! Par ailleurs, lorsque nous étudions le Coran et lorsque nous l’enseignons, nous faisons partie des meilleurs des hommes. Cela a été rapporté par Al Boukhari. L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui a étudié le Coran ainsi que celui qui l’enseigne. »

Rappelons que la lecture du Coran nous apporte une récompense, même si nous le lisons avec difficultés. À ce sujet, ‘Aisha a dit dans un hadith rapporté par  :  « Le Messager de Dieu (‘alayhi salat wa salam) a dit :  « Celui qui récite le Coran avec habilité sera avec les anges scribes purs et nobles. Et celui qui récite le Coran avec difficultés, aura deux récompenses. » 

Qu’Allah nous facilite la lecture et l’apprentissage du Saint Coran.  Qu’Il nous accorde Sa récompense car Il est le Très Clément.

A lire: Les bienfaits du miel en Islam confirmés par la Science