Le Front national n’a vraisemblablement pas apprécié la reconversion à l’islam de Maxence Buttey, le jeune élu FN de Noisy-le-Grand. Accusé de prosélytisme par le parti présidé par Marine Le Pen, l’élu du 93 avait adressé une vidéo présentant « des miracles scientifiques du Coran » à des cadres lors d’un échange de mails.

Dans un premier temps suspendu de ses responsabilités au bureau départemental puis menacé d’exclusion par le mouvement d’extrême droite, Maxime Buttey avait été réintégré définitivement le vendredi 31 octobre. À cette occasion, il avait écopé d’un « simple rappel à ses devoirs ». Tout cela, en catimini, grâce à un simulacre de vote Selon le point.fr , le jeune musulman de 22 ans, qui dit avoir « découvert cette religion grâce à un camarade, sur les bancs de la fac de médecine, à 19 ans », a appris vendredi 5 décembre, que le parti politique d’extrême droite lui retirait ses fonctions de responsable de circonscription.

Tout cela, en catimini, grâce à un simulacre de vote. Maxence Buttey a été congédié par mail sans possibilité de faire valoir son point de vue. Toujours selon le magazine français, le jeune homme continue de porter l’étiquette FN au sein du conseil municipal de sa commune. Pour le moment, Maxence Buttey ne s’est pas encore exprimé sur le sujet.

A lire: Ces Français musulmans qui votent FN