Le roi Philippe de Belgique a participé à un Iftar au sein d’un foyer marocain d’Evergem (Gand) lundi soir. Un signe d’ouverture et de respect envers les millions de musulmans citoyens belges.

Les Benhaddou a accueilli le souverain chez eux en compagnie de toute la famille, trois générations réunies autant que possible pendant le Ramadan.

«  C’est un événement pour lequel nous sommes très reconnaissants. […] C’est un signe d’unité et de cohésion  », précise Khalid Benhaddou.

Le roi Philippe a eu l’occasion de discuter du Ramadan et de l’Islam avec ses hôtes du jour. L’occasion pour lui de découvrir comment se déroule l’Iftar, la rupture du jeûne (une datte et du lait) après 18 heures sans nourriture ni eau.

B9712299176Z.1_20170612233957_000+GLC98ASAD.2-0

4083665n-FTOUR-DU-ROI-PHILIPPE-large570

 

Khalid Benhaddou, imam à Gand et travaillant pour le département flamand de l’enseignement, avait déjà rencontré le Roi dans le cadre de la « prévention de la radicalisation ».

«  C’est une main tendue envers la communauté musulmane  », estime-t-il. «  Le souverain reconnait ainsi les musulmans dans leur vécu de l’islam  ».

Une belle ouverture d’esprit de la part du roi Philippe qui envoie un signe positif aux musulmans de Belgique.

A lire: Le Prince Harry rompt le jeûne du Ramadan