Les autorités locales en France obligent un supermarché halal à vendre de l'alcool et du porc -qui sont tous les deux interdits dans l'Islam- sinon la fermeture va s'appliquer au supermarché, des rapports ont indiqué vendredi.

Selon le Telegraph, le supermarché halal 'Bon Prix' situé à Colombes banlieue de Paris, a été informé par les responsables de la mairie à «agir comme un magasin d'alimentation générale" et commencer à vendre la viande de porc et d'alcool, en faisant valoir qu'il viole les principes républicains français.

Le maire Nicole Goueta aurait également demandé la même chose au propriétaire du supermarché Souleymane Yalcin, selon le responsable du personnel de la mairie, Jerome Besnard.

Yalcin, qui a dit que son magasin ne viole pas les termes islamiques, aurait engagé un avocat pour défendre sa cause.

L'islam ne permet pas la consommation ou à la vente d'alcool et de porc par les musulmans.

L'islamophobie en France a été à la hausse après une série d'attaques terroristes par Daesh.

Plus récemment, une ville dans le sud de la France a décidé d'interdire l'utilisation d'une piscine par seulement des femmes.