Le mois de Ramadan, représente l’occasion de faire de bonnes actions et d’effectuer des actes d’adoration. En effet, le mois de Ramadan ne doit pas se résumer au fait de jeûner, bien que cela en soit le fondement. Que convient - il donc de faire au delà du jeûne durant ce mois béni? Plongeons au cœur du comportement à avoir durant le mois de Ramadan…

Le mois de Ramadan ou « le mois du Coran»

Le Saint Coran a été révélé durant le mois de Ramadan. C’est ainsi qu’il est communément nommé « le mois du Coran». En effet, il a été révélé pour la première fois au Prophète Mohamed(‘alayhi salat wa salam) lors de la Nuit du Destin, dans la grotte Hira. Comment honorer la période durant laquelle le Livre d’Allah est descendu sur Son Messager(‘alayhi salat wa salam), si ce n’est en lisant quotidiennement le Saint Coran?

Notons que ‘Abdullah ibn ‘Abbas(qu’Allah l’agrée) a rapporté que «le Prophète(‘alayhi salat wa salam) était le plus généreux des hommes. Il l’était encore plus en Ramadan lorsqu’il recevait la visite de Jibril(‘alayhi salam). Il le rencontrait alors chaque nuit et le Prophète(‘alayhi salat wa salam) lui soumettait le Coran. Ainsi devenait - il plus généreux encore que les vents chargés de pluie».(Al Boukhari). La générosité dont il est question dans ce contexte est relative au Noble Coran. Ce récit nous informe que l’Envoyé d’Allah(‘alayhi salat wa salam) adoptait un comportement particulier envers le Livre d’Allah pendant ce mois béni.

Ce hadith est célèbre car il est le seul à évoquer les « révisions» du Saint Coran que le Messager d’Allah(‘alayhi salat wa salam) effectuait durant le mois béni de Ramadan. Si le meilleur des hommes(‘alayhi salat wa salam) consacrait du temps au Noble Coran durant les nuits de Ramadan, ne devrions - nous pas nous appliquer afin d’en faire autant?

Il convient donc à chacun d’entre nous de prendre le temps afin de lire la Parole de notre Créateur. Cela nous permettra de prendre davantage en considération la perfection, le sens, la profondeur et la véracité du Message. Pour ceux qui ont des difficultés avec l’organisation et la gestion du temps, il existe de nombreux sites proposant des plannings pour la lecture du Saint Coran. Cela permet aux frères comme aux sœurs de se fixer des objectifs quotidiens quant à la lecture du Livre d’Allah.

Le Docteur Al Ajami écrit au sujet du trésor qu’est la lecture du Noble Coran durant le mois de Ramadan:« Sourd à toutes autres paroles que celles de Dieu, aveugle à toutes images autres que les paraboles du Coran, muet à tout propos autre que le Coran. Dans la solitude des nuits de veille, le Coran comme unique lumière». Macha Allah!

Effectuer des prières surérogatoires lorsque « notre Seigneur descend chaque nuit au ciel le plus bas»

Les prières surérogatoires possèdent de nombreux mérites. En effet, ces prières n’étant pas obligatoires, les tentations afin de ne pas les accomplir nous semblent d’autant plus séduisantes. Cependant, il ne faut pas tomber dans l’insouciance. Nous devons profiter du mois béni de Ramadan afin de nous rapprocher de notre Seigneur notamment en effectuant des prières surérogatoires.

Ces prières sont un grand bienfait, particulièrement durant la nuit. En effet,« notre Seigneur descend chaque nuit au ciel le plus bas, lorsqu’il ne reste qu’un tiers de la nuit. Il dit alors: « Qui m’invoque, que Je lui réponde. Qui me demande, que Je lui donne. Qui implore mon pardon, que Je lui pardonne»», selon Abu Hurayra(qu’Allah l’agrée). Oserions - nous négliger ce bienfait émanant de notre Créateur? Bien que nous ne puissions mesurer l’ampleur de ce qu’Allah nous offre en descendant pour entendre nos prières, nous pouvons profiter de ce grand bienfait!

Nous devons profiter de ce mois béni afin de faire des prières surérogatoires! La prière de nuit nous permettra de bénéficier du pardon d’Allah et de l’exaucement de nos demandes. Qu’attendons - nous pour nous lever afin de L’invoquer?Le mois de Ramadan est un bienfait pour nos cœurs, nos âmes et notre foi al hamdouliLlah. C’est donc le moment idéal afin de consacrer des prières surérogatoires à notre Créateur, ne serait - ce que pour nous faire pardonner nos péchés et augmenter notre foi.

Qu’Allah accepte notre jeûne ainsi que nos prières surérogatoires durant ce mois béni. Qu’Il nous facilite la lecture de Sa Parole ainsi que la méditation sur Ses Versets.