Cité par la chaîne Press TV, le Mouvement islamique du Nigeria(IMN) a annoncé l’arrestation lundi 14 décembre, par les forces de l’armée nigériane du Cheïkh Ibrahim Yaqoub Zakzaky, chef de l’IMN dans sa maison ruinée à moitié. Selon Press TV, les corps des victimes de l ' assaut samedi et dimanche à Zaria sont dans la morgue de l’armée nigériane. Les soldats ont évacué par camion les dépouilles des tués, selon un membre du Mouvement qui annonce un bilan très lourd des victimes, des centaines de personnes. La fille du cheikh Zakzaki évoque plus de 1000 morts.

L ' armée a donné l ' assaut samedi et dimanche à Zaria contre les habitants du village nigerian. La maison du chef du Mouvement islamique du Nigeria(IMN) a été aussi prise pour cible des soldats nigérians et il a été gravement blessé, selon le porte - parole de cette organisation chiite, Ibrahim Musa. Le Cheïkh aurait dû prononcer un discours dans sa résidence. Sa fille a confié à Press TV que les révélations de son père ont provoqué l’ire des responsables nigérians.

A l’antenne de la chaîne Al - Alam, le Cheïkh Saleh Mohammad Thani, dignitaire religieux nigérian a regretté l’assassinat des musulmans au Nigéria et a demandé aux organisations internationales des droits de l’Homme d ' y réagir sans faute.