Senzo mchunu, premier ministre de la province d’Afrique du Sud nommée KwaZulu - Natal, a tenu un discours pour saluer la présence des musulmans durant la libération de l’apartheid. L’homme politique a souligné l’importance du soutien des musulmans durant cette libération.En effet, Senzo Mchunu rappelle quela communauté musulmane a eu un rôle « massif» dans cet événement.La grande majorité des musulmans venus en aide aux Africains lors de l’apartheid, étaient originaires d’Inde. Bien qu’étant de confession musulmane et non catholique contrairement à la plupart des Sud Africains, ces indiens se sont engagés auprès des Sud Africains afin de défendre leurs droits et leurs libertés. C’est en ce sens que le premier ministre Sud Africain s’est exprimé envers les musulmans:« Le gouvernement et le Congrès national africain veulent être près de vous à cause de nos liens historiques. Les musulmans ont été engagés dans la lutte pour la libération de tous les Africains»,propos relevés par dnaindia. Il y a quelques années de cela, Senzo Mchunu a promis à Nelson Mandela de toujours rappeler l’importance de la présence des musulmans durant la lutte pour la libération. Senzo Mchunu a également précisé qu’une partie des indiens musulmans, restés en Afrique du Sud après l’apartheid, a continué à participer au développement du pays et ce, dans plusieurs domaines.Ainsi, les musulmans indiens font partie intégrante de l’histoire de l’Afrique du Sud. Bien que cela ne soit pas souvent mentionné dans les médias, le premier ministre Sud Africain n’oublie pas quant à lui le soutien des musulmans et leur participation dans la défenses des valeurs et des droits fondamentaux. Source: AJIB