Le président américain a reçu vendredi des enfants de journalistes à la Maison Blanche pour célébrer Halloween. Il en a profité pour émettre un flot de critiques à l'encontre des médias avec lesquels il entretient des relations plus que tendues.

Vendredi, Donald Trump a célébré Halloween en compagnie d’enfants de journalistes accrédités qu’il a reçus dans le bureau oval de la Maison Blanche. Et comme à son habitude, le président américain n’a pu s’empêcher de lancer quelques piques aux médias pendant qu’il distribuait des bonbons à ses jeunes hôtes. "Vous êtes de très beaux enfants, […] je ne peux pas croire que les médias font d’aussi beaux enfants", a-t-il lâché.

En roue libre, le locataire de la Maison Blanche n’a cessé de se montrer critique envers les médias avec lesquels il entretient des relations tendues: "Est-ce que vous allez grandir et devenir comme vos parents? Ne répondez pas, ça ne peut que me mettre dans l’embarras", a encore demandé le président américain aux enfants de journalistes déguisés pour l'occasion. En désignant leurs parents, il ajoute: "Vous savez qui ils sont? Ce sont les gentils médias".

"Tu n'as pas de problème de poids, c'est la bonne nouvelle"

Sur sa lancée, Donald Trump poursuit: "À ce propos, comment la presse vous traite-elle? Je parie que vous êtes mieux traités par la presse que n’importe qui dans le monde". Et de s’adresser à l’un de ses jeunes interlocuteurs en distribuant des bonbons: "Tu n’as pas de problème de poids, c’est la bonne nouvelle".

Au terme de cette rencontre, Donald Trump s’est adressé aux journalistes présents dans la pièce: "Bravo les amis, vous avez fait du bon travail cette fois-ci". Et de conclure: "Les enfants peuvent rester, peut-être pas les parents".