Sami Kara, 59 ans, aurait poignardé à mort sa fille Henriette, 18 ans, dont le corps a été retrouvé à Ramle le mois dernier.

Le meurtre a déclenché une vague d'indignation  des leaders de la communauté arabes accusant la police de ne pas protéger correctement l'adolescent après avoir avoir été attaquée par son père.

Selon l'acte d'accusation, Henriette, une chrétienne israéo-arabe, était en relation avec un homme musulman depuis plus d'un an, suscitant une «vigoureuse opposition» de ses parents, exprimée en violence contre elle dont le corps avait été retrouvé le mois dernier dans un appartement de Ramle, dans le centre du pays.

Le nom de son partenaire n’a pas été cité dans les médias israéliens, ni les circonstances de son arrestation.

A lire: Un musulman, âgé de 81 ans, agressé sur le chemin de la mosquée au Fajr, est décédé