Le drapeau irakien flotte à nouveau à Mossoul. L'armée a repris la deuxième ville d'Irak ce dimanche 9 juillet, aux mains de Daech depuis trois ans.

Hier, le premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé la reprise de la ville de Mossoul, aux mains de Daesh depuis 2014. Les forces irakiennes, kurdes et la coalition internationale tentaient de reprendre la deuxième ville d'Irak depuis neuf mois.

Reuters

Mossoul est tombée. C'est la plus grande victoire irakienne contre Daesh. Le chef du gouvernement et des armées s'est rendu sur place pour «féliciter les combattants héroïques et le peuple irakien». Le premier ministre s'est rendu dans la ville pour faire un discours.

Lorsque l'annonce a été faite, les combats n'étaient pas terminés dans le nord de la ville, des coups de feu et des frappes aériennes étaient encore audibles.

Avant l'annonce de la victoire, des policiers commençaient déjà à célébrer cette reconquête. V de la victoire, selfies avec un drapeau de Daesh à l'envers, l'hypothèse d'une défaite paraissait inimaginable pour les soldats. «Ils méritent de célébrer cela et peuvent ressentir toute la fierté et le sens du travail accompli» a témoigné le général américain Robert Sofge, à la tête du centre des opérations conjointes de la coalition antijihadistes menée par Washington. Robert Sofge compare l'ampleur de cette bataille à celle de la Seconde guerre mondiale.

L'Iran a félicité l'Irak pour sa victoire déclarée sur le groupe Etat islamique (EI) à Mossoul, offrant son aide pour la reconstruction de plusieurs villes d'où les jihadistes ont été chassés au terme de violents combats.

"Félicitations au peuple et au gouvernement irakiens pour la libération de Mossoul", a tweeté le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

"Quand les Irakiens unissent leurs efforts, il n'y a pas de limites à ce qu'ils peuvent accomplir", a-t-il affirmé tard dimanche.

Emmanuel Macron a salué dimanche la reprise de la ville de Mossoul  et a rendu hommage aux forces locales qui ont permis, avec l'aide de la coalition internationale, de libérer la deuxième ville d'Irak.

"Mossoul libérée de Daech : hommage de la France à tous ceux, avec nos troupes, qui ont contribué à cette victoire", écrit le chef de l'Etat sur son compte Twitter.

La France est engagée dans le cadre de la coalition internationale de lutte contre Daesh emmenée par les Etats-Unis.

A lire: La mosquée al-Nuri: Daesh a détruit la mosquée où il était né