Un sondage montre que le président américain n'est pas très apprécié dans le monde. Mais en Israël, ils sont plus de 81 % à avoir confiance en Donald Trump.

Donald Trump est loin d’être aussi populaire que son prédécesseur à travers le monde. Là où Barack Obama inspirait confiance à la fin de son dernier mandat — 64 % des personnes dans le monde avaient confiance en lui —, Donald Trump, lui, fait peur. Et la défiance est visible : selon le Pew Research Center, seules 22 % des personnes interrogées ont confiance en Donald Trump pour gérer les relations entre les Etats-Unis et le reste du monde. Pour les responsables du Pew Research Center, la confiance envers les Etats-Unis est en chute libre dans de nombreuses parties du monde : « La part de l’opinion publique ayant une opinion positive des Etats-Unis s’est effondrée dans divers pays, en Amérique latine, en Amérique du nord, en Europe, en Asie et en Afrique », explique le centre de recherches.

Mais cette méfiance vis-à-vis de Donald Trump ne touche pas la globalité de la planète. En effet, deux pays ont plus confiance que les autres en Trump : la Russie et Israël. Dans ce dernier pays, ils sont d’ailleurs 81 % à avoir une opinion positive du nouveau président américain. Il faut dire que Trump s’est rendu, pour l’un de ses tout premiers voyages à l’étranger, en Israël et que le président américain œuvre activement pour une alliance objective entre Tel-Aviv et l’Arabie Saoudite. Logiquement, Donald Trump bénéficie donc aujourd’hui en Israël d’un cote de confiance largement supérieure à celle de Barack Obama. Le fait que Trump ait désigné l’Iran comme son principal ennemi compte également là où Obama avait engagé un bras de fer avec Netanyahu concernant l’accord nucléaire iranien. Selon le Pew Research Center, les Israéliens soutiennent également en majorité le MuslimBan.

A lire: Le maire de New York Bill De Blasio : « Aujourd’hui, moi aussi je suis musulman »