«Pourquoi une communauté dite« internationale »- qui est définitivement infiltrée par les superpuissances - a le droit de prendre des décisions pour les nations du monde en ce qui concerne leurs différentes cultures?

Le guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, a critiqué dimanche le bilan du président iranien Hassan Rohani, qui briguera un second mandat le 19 mai, en matière d'éducation.

Ayatollah Khamenei a affirmé que l'Iran ne signera pas Programme universel de l'UNESCO 2030, en ajoutant: "C'est faux si nous signons un tel programme et commençons à l'accomplir secrètement. Je déclare que ce n'est pas autorisé", rapporte Khamenei.ir

Je suis profondément déçu par le Conseil suprême de la révolution culturelle. Ils auraient dû s'occuper de cela et l'ont empêché d'en arriver à l'étape actuelle, de sorte que je n'aurais pas à prendre des mesures pour l'empêcher. C'est la République islamique ici! Ici, l'islam est l'indice de référence! Le Coran est l'indice de référence. Ce n'est pas un endroit où le mode de vie occidental déficiente, destructeur et corrompu peut s'infiltrer!

"Cela n'a aucun sens d'accepter un tel document dans la république islamique", a-t-il poursuivi en allusion au plan Education 2030 défendu par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture.

L'ayatollah Khamenei, dont l'intervention a été diffusée sur son site internet, n'a pas précisé les motifs de son opposition à ce plan de l'Unesco, mais des commentateurs conservateurs ont affirmé qu'Education 2030 encourageait l'égalité entre les sexes.

A (re)lire: ''La civilisation islamique vaincrait la civilisation corrompue et trompeuse occidentale'' dit L'Ayatollah Khamenei