Alexander Van der Bellen, élu récemment à la tête de l’Autriche, a soulevé un tollé après des déclarations controversées lors d’une discussion avec des jeunes. Elles portaient sur la possibilité de voir l’ensemble des femmes porter le voile.

En effet, après avoir soufflé la victoire à l’extrême droite lors des élections, il vient de se prononcer contre l’interdiction du port du voile et les stigmatisations faites à ces femmes.

C’est sur la chaîne publique autrichienne ORF que cette déclaration a eu lieu lors d’une discussion du président avec des jeunes.

Sur la vidéo, le président se prononce contre une interdiction de voile, expliquant qu’il n’y a que très peu de situations où des signes religieux posent problème :

«Chaque femme a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, c’est mon avis personnel sur ce sujet. Si l’islamophobie continue à se répandre, on arriverait au jour où on devrait demander à toutes les femmes de porter un voile par solidarité avec celles qui le font pour des raisons religieuses.»

Il n’en fallait pas plus pour que les médias européens islamophobes s’affolent … Parce que pour eux la tolérance c’est seulement quand c’est pour eux.

En France ce genre de déclaration n’est même pas imaginable en rêve tant l’islamophobie gangrène les politiques et les médias.

A lire: "Je réclame l'interdiction du voile, et de fait, parce qu'en France tout le monde doit être traité au même niveau