Le leader mondial des millions de musulmans a condamné l'attentat de Westminster en appelant cela une «attaque aux enseignements de l'islam».

Hazrat Mirza Masroor Ahmad, le calife de la communauté musulmane Ahmadiyya (AMC), a déclaré ses «sincères sympathies» avec les victimes.

Il a pris la parole lors d'un Symposium sur la paix qui s'est tenu à la mosquée Baitul Futuh à Morden, dans le sud de Londres, samedi.

Cinq personnes sont mortes et 50 ont été blessées en dehors du Parlement, mercredi dernier.

Dans un message, le Premier ministre Theresa May a salué la conférence qu'elle a appelée «un rappel annuel de l'engagement de votre communauté à promouvoir la paix».

Les députés Paul Scully et Siobhan McDonagh étaient parmi les centaines qui ont assisté à l'événement à la plus grande mosquée du Royaume-Uni.

Le calife a décrit l'attaque dans le centre de Londres d'une «atrocité barbare».

"Peu importe ce que les terroristes peuvent réclamer, en aucun cas les actes sans discernement, ou les assassinats jamais justifié", at-il dit.

Il a ajouté que les musulmans et les non-musulmans «doivent lutter contre toutes les formes d'oppression, de haine et d'utiliser toutes nos capacités pour essayer de promouvoir la paix dans le monde».

Notre interview avec Interview avec Jack Perry:Même après les attentats terroristes, les musulmans ne doivent rien changer