L’Islam sera la première religion du monde d’ici 2070. C’est qui a été révélé par un rapport de Pew Research Center basé à Washington. Le rapport a été publié ce 2 mars 2017

L’Islam sera la première religion du monde d’ici 2070. C’est ce que révèle une étude menée par Pew Research Center, centre de recherche américain basé à Washington. Dans son étude, le centre de recherche souligne que le nombre de musulmans dans le monde croitra de 73% entre 2010 et 2050.

La deuxième religion restera le christianisme dont le nombre de fidèles croitra de 35%. L’étude souligne également qu’à la même période, la population mondiale connaîtra une hausse de 37%. La présence de l’Islam en Europe a été également mentionnée par Pew Research Center qui évalue le nombre de musulmans sur le continent à 10% en 2050.

Dans son étude, les chiffres parlent d’eux-mêmes. D’après Pew Research Center, d’ici 2050, le nombre de musulmans dans le monde atteindra les 2,76 milliards de personnes contre 2,92 milliards pour les Chrétiens. Toutefois, Pew Center note que si la tendance se maintient pour les trente prochaines années, les musulmans dépasseront les Chrétiens en 2070.

Le rapport du Pew Research Center distingue deux facteurs essentiels dans la grande vitalité de l’islam : d’une part, il s’agit d’une population qui détient le record du taux de fertilité – à 3,1 enfants en moyenne par femme – et, d’autre part, il s’agit de la communauté à la moyenne d’âge la plus basse – 34% des musulmans ont moins de 15 ans. Aux Etats-Unis, pays du siège de Pew, les musulmans représenteraient 2,1% de la population en 2050, contre environ 1% actuellement – on en dénombre près de 3,3 millions sur une population de 320 millions d’habitants. En Europe, la part des adeptes de l’islam devrait atteindre 10% de la population totale d’ici 30 ans. Autre fait marquant souligné par l’étude : le déclin de l’athéisme et de la non-identification à une religion. En dépit d’un accroissement de leur nombre en Amérique du Nord et sur le continent européen, la tendance mondiale sera à une diminution du nombre d’athées, dont la part devrait passer de 16% environ aujourd’hui à 13% en 2050.

A lire: «La civilisation islamique vaincrait la civilisation corrompue et trompeuse occidentale » dit l'Ayatollah Khamenei