Le Kremlin juge inadmissible le comportement du journaliste de Fox News qui a qualifié le président russe de «tueur» en interviewant Donald Trump. Le porte-parole du président russe a réclamé des excuses à la chaîne.

Parmi elles, Bill O'Reilly s'est intéressé aux relations entre Donald Trump et Vladimir Poutine. Quand le président américain a affirmé qu'il respectait son homologue russe parce que les dirigeants d'autres pays méritent le respect - une remarque qui a dû faire sourire Barack Obama, attaqué pendant des mois sur ses origines par le milliardaire -, Bill O'Reilly s'est permis une mise au point. "Mais c'est un assassin. Poutine est un assassin", a ainsi lancé le journaliste.

Cette déclaration n'est pas passée inaperçue en Russie, où un porte-parole du gouvernement s'est ému de ce choix de mots. "Nous estimons que des mots comme ceux-ci utilisés par la société Fox sont inacceptables et insultants, et en toute honnêteté, nous aimerions recevoir des excuses d'une chaîne de télévision aussi respectée", a ainsi affirmé le porte-parole lors d'une déclaration aux médias relayée par le site américaine "Deadline".

"Vous pensez que notre pays est si innocent ?"

De son côté, Donald Trump a choisi une défense étonnante face à la question de Bill O'Reilly, attaquant... les Etats-Unis. "Vous pensez que notre pays est si innocent ? Regardez-nous et ce qu'on a fait. Nous avons fait beaucoup d'erreurs. J'étais contre la guerre en Irak depuis le début...", a-t-il ainsi lancé avant que Bill O'Reilly ne tente de l'interrompre en remettant en question la pertinence d'une comparaison entre des victimes collatérales d'actes militaires et l'assassinat d'opposants politiques. "Il y a eu beaucoup d'erreurs, d'accord ? Beaucoup de gens ont été tués. Il y a beaucoup de tueurs partout, croyez-moi", a-t-il conclu.

A lire: John Kerry: La Russie et l'Iran ont "sauvé" la Syrie et Bashar al-Assad d'être renversés par les extrémistes islamiques