La candidate du Front national a donné une interview exclusive à la chaîne israélienne Arutz 2.

La candidate du Front national à la présidentielle Marine Le Pen a rappelé que, si elle arrivait au pouvoir, elle comptait interdire le port de la kippa de l'espace public pour mieux "éradiquer le fondamentalisme islamiste en France", dans une interview accordée à la chaîne israélienne Arutz 2, diffusée vendredi soir.

Interrogée sur ses solutions pour lutter contre la montée de l'islamisme radical en France, Marine Le Pen a rappelé son intention de bannir les signes religieux dans l'espace public.

"Je réclame l'interdiction du voile, et de fait, parce qu'en France tout le monde doit être traité au même niveau, l'interdiction dans l'espace du public de la kippa. La situation de danger dans laquelle nos compatriotes juifs vivent aujourd'hui est telle que ceux qui mettent aujourd'hui la kippa sont aujourd'hui une ultra-minorité parce qu'ils ont peur d'être agressés", a-t-elle affirmé

"Je sais que je leur demande un sacrifice. Mais je pense que la lutte contre le fondamentalisme islamiste doit être un projet commun", a-t-elle ajouté.

Source: i24news

A lire: Marine Le Pen: "Tout sauf Hillary Clinton"