L'Autriche envisage d'interdire le voile intégral islamique dans l'espace public, mais également le voile dans les administrations.

«Le voile intégral sera interdit dans l'espace public», a déclaré le chancelier social-démocrate (SPÖ) Christian Kern lors de la présentation de ce plan d'action préparé avec son allié conservateur (ÖVP), qui couvre de nombreux champs allant de la réforme du marché du travail à la sécurité.

«Nous adhérons au principe d'une société ouverte, ce qui suppose une communication ouverte», justifie la coalition à propos de cette interdiction.

Cette interdiction du voile intégral (burqa, niqab), déjà valable en France, en Belgique, Bulgarie et dans certaines régions suisses, pourrait s'accompagner d'un débat sur le port du voile dans la fonction publique.

Le projet avait d’ores et déjà été présenté cet été par le chef de la diplomatie autrichienne, le jeune conservateur Sebastian Kurz, qui l’avait baptisé “loi d’intégration”. “Ces symboles de “contre-société”, comme le voile intégral que sont la burqa et le niqab, ou toute action du Coran promue par les Salafistes sont interdits”, se félicite-t-il.

Cette interdiction fait partie du nouvel accord de gouvernement adopté hier par les membres de la coalition. Des membres soucieux de s’entendre pour ne pas risquer des élections qui seraient favorables à l’extrême droite.