En première période, certains supporters lyonnais ont affiché deux banderoles lors de la rencontre face à Lille au Parc OL.

Deux banderoles brandies samedi par des supporters de Lyon, représentant le pictogramme d'une femme accompagné de la mention «cuisine» et celui d'un homme avec la mention «stade», ont créé la polémique sur les réseaux sociaux, où elles sont qualifiées de «misogynes».

Des banderoles, filmées par les caméras de Canal+ en première période, qui ont rapidement été relayées sur le réseau social Twitter. Même les comptes relayant les informations de l'Olympique Lyonnais ont dénoncé ces propos : "On a connu le virage nord plus inspiré". Le groupe de supporters lillois, Dogues Lillois ayant eux défini ces personnes comme de "sales supporters". 

Un jet de projectile a également visé le gardien lillois Vincent Enyeama pendant la rencontre. Cela arrive une semaine après les cris racistes venant des tribunes de Bastia essuyés par la star italienne de Nice Mario Balotelli, qui ont poussé la Ligue de football professionnel (LFP) à lancer sa propre enquête jeudi.

 

La galerie des athlètes musulmans aux JO2016