Le groupe islamiste somalien Al-Shabaab, qui commet régulièrement des attentats dans le pays, a revendiqué l'attaque d'un hôtel populaire de Mogadiscio, où plusieurs députés étaient présents. Plusieurs victimes sont à déplorer.

Une nouvelle attaque terroriste a frappé ce mercredi un hôtel de Mogadiscio, la capitale de la Somalie. Une double explosion de véhicules piégés aux abords d'un établissement du centre a été accompagné par un assaut mené par des hommes armés. 

"Pour l'instant, nous avons compté sept morts, pour la plupart des civils et des gardes de sécurité. Il y a aussi de nombreuses personnes qui ont été blessées dans les deux explosions", a déclaré un responsable de la police, Ibrahim Mohammed. 

588854f8c36188ed718b4830

Une première explosion a frappé en début de matinée l'hôtel Dayah, fréquenté par des hommes politiques et situé près du Parlement et de la présidence. Plusieurs hommes armés ont ensuite pénétré dans l'enceinte de l'hôtel, avant qu'une deuxième bombe n'explose, blessant les journalistes arrivés sur place. 

Le bilan humain n_est pas encore certain_ mais sur place de nombreux blessés étaient évacués MaxPPPEPASAID YUSUF WARSAM

La radio Andalus a indiqué que Al-Shabaab était derrière l'attentat. «Des moudjahidines [combattants] bien équipés ont attaqué l'hôtel et ils combattent maintenant à l'intérieur», a rapporté la station de radio liée aux terroristes.