Mercredi, le ministre iranien de la Défense a déclaré que l'Arabie Saoudite ne devrait pas participer aux négociations de paix sur la Syrie, a rapporté l'agence de presse Tasnim.

"Ils (l'Arabie saoudite) tendent à renverser le régime en Syrie. Aucun pays voulant le faire ne devrait être autorisé aux négociations. Nous devons leur donner une réponse décisive", a déclaré le général de brigade Hossein Dehqan.

Le général de brigade Dehqan a expliqué que la coalition occidentale n'a pas vraiment l'intention de combattre les terroristes que ce soit en Syrie ou en Irak.

"A nos yeux, ils ne sont pas prêts à jouer un rôle vraiment utile et important dans la lutte contre Daesh (EI), car c'est eux qui ont nourri les terroristes et ils veulent les maintenir là", a indiqué l'officiel.

"Peut-être que les forces de coalition aimeraient voir les terroristes s'affaiblir, mais certainement pas détruits, car ces terroristes sont leurs outils pour déstabiliser cette région et d'autres régions du monde", a-t-il poursuivi.

La Russie, la Turquie et l'Iran sont en pourparlers pour reprendre les négociations de paix entre le gouvernement syrien et l'opposition au Kazakhstan. La Russie a proposé à l'Arabie Saoudite de participer aux négociations.

A lire: La civilisation islamique vaincrait la civilisation corrompue et trompeuse occidentale