Bien que le président américain sortant Barack Obama ait promis de faire tout son possible pour faciliter la passation de pouvoir à son successeur, il n’en est rien, selon le président élu des États-Unis Donald Trump.

Le président américain élu Donald Trump a déclaré que le président sortant des États-Unis Barack Obama ne faisait rien pour que la passation de pouvoir se passe « en douceur » le 20 janvier prochain, mais crée au contraire des obstacles pour son successeur.

«Je fais de mon mieux pour ignorer les nombreux obstacles et déclarations incendiaires du président O. Je pensais que la transition se ferait en douceur. MAIS NON!», Trump a écrit, sans préciser la teneur de ces obstacles ni les propos de Barack Obama auxquels il se réfère.

Capture

Lorsque des journalistes lui ont demandé plus tard si la transition se passait bien, le milliardaire a adouci ses propos. Le processus se fait «très, très en douceur. Très bien, vous ne trouvez pas?», a-t-il dit.

Donald Trump a ensuite déclaré s'être entretenu par téléphone avec Barack Obama, qualifiant leur échange de «très bonne conversation... j'ai apprécié qu'il appelle».

A lire: Elle a décidé de se convertir à l'Islam à cause des discours haineux de Donald Trump