Suite à l'adoption de la résolution contre la colonisation israélienne par le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (Onu), le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a convoqué l'ambassadeur américain en Israël Daniel Shapiro, a déclaré à l'agence RIA Novosti une source dans l'entourage du premier ministre israélien.

Les représentants des quatorze pays ayant soutenu le vote au Conseil de sécurité de l’ONU de cette résolution contre les colonies avaient été convoqués plus tôt dans la journée au ministère israélien des Affaires étrangères.

Pour la première fois depuis 1979, les États-Unis n’ont pas mis leur veto à cette résolution sur la colonisation israélienne alors qu’ils soutenaient jusque-là Israël sur ce dossier extrêmement sensible.

Auparavant, à la demande de M. Netanyahu, les ambassadeurs de pays ayant voté pour la résolution au Conseil de sécurité de l'Onu ont été convoqués au ministère israélien des Affaires étrangères.

Netanyahu avait vivement réagi après le vote, qualifiant cette résolution de «biaisée et honteuse». Il entretient des relations notoirement exécrables avec le président américain sortant Barack Obama.

Le Premier ministre israélien s’en est pris à l’administration américaine actuelle, qu’il a accusée d’avoir fait «un coup anti-israélien honteux aux Nations unies».

«Le gouvernement (israélien) a considéré à juste titre cette résolution non comme un pas vers la paix, mais comme s’éloignant de la paix», a relevé M. Keyes, réitérant des affirmations selon lesquelles les Israéliens détiennent des “informations irréfutables que l’administration Obama a vraiment poussé cette résolution et aidé à la concevoir”.

A lire: Netanyahou « renversé » : une statue en or du Premier ministre a été enlevée par des manifestants