En signe de solidarité et de coexistence pacifique entre musulmans et chrétiens, un homme d'affaires irakien musulman a décidé de construire un arbre de Noël de 30 mètres de haut pour célébrer les vacances dans un pays déchiré par la guerre.

L'homme d'affaires, Yassi Saad, a dit qu'il l'a fait pour rejoindre "nos frères chrétiens dans leurs célébrations de vacances," et aider "les Irakiens oublient leur angoisse, en particulier la guerre à Mossoul.

L'arbre a été érigé au centre d'un parc d'attractions dans la capitale irakienne, Bagdad, et le coût a été estimé à environ 24 000 $. En outre, sa construction a également été entreprise par des soldats de l'armée irakienne qui se sont portés volontaires pour le devoir.

La rue Zeytoon de Bagdad a également été décorée dans le cadre des célébrations de Noël et du Nouvel An, ainsi que d'autres parties de la ville.

Les chrétiens irakiens ont été fortement persécutés par Daesh et leur population a commencé à diminuer depuis l'occupation de l’Irak en 2003, alors que les militants takfiri les ont ciblés à plusieurs reprises. Des milliers d'entre eux ont fui Mosul lorsque Daesh a gagné de grandes quantités de terres dans son offensive générale pendant l'été 2014.

Il convient de noter que l'armée irakienne, en octobre, a également libéré un certain nombre de villes chrétiennes. Des soldats irakiens ont alors été vus dur travailler dans le village de Karamless essayant d'ériger une croix sur le dessus de l'église de ville après que  Daesh l'avait détruite.

A lire: Le Patriarche russe soutien le grand muffti musulman dans l'interdiction de l'avortement