La Chine et le Pakistan sont tombés d’accord sur les transactions commerciales sans dollar et se sont engagés à utiliser leur propre monnaie pour élargir leurs coopérations économiques.

Shazad G. Dada, directeur adjoint de la Banque centrale du Pakistan, a qualifié de « positives » ses discussions avec les responsables de la Banque centrale chinoise.

« A l’issue de ces entretiens, nous sommes tombés d’accord sur la suppression de la monnaie américaine dans nos interactions pour la remplacer par notre propre monnaie. Ça, c’est un tournant dans les relations commerciales entre Pékin et Islamabad », affirme Shazad Dada.

Et d’ajouter : « Les responsables chinois se sont engagés à accepter la monnaie du Pakistan et Islamabad a, de son côté, donné son feu vert à l’échange du Yuan au lieu du dollar ».

En outre, les banques chinoises vont bientôt ouvrir leurs succursales dans les grandes villes du Pakistan et vice versa.

Selon le quotidien Daily Pakistan, les banques chinoises ont actuellement leurs succursales dans plus de huit pays du monde dont l’Afrique, les Emirats arabes unies, le Qatar et Hong Kong.

Le Fond Monétaire International et la Banque mondiale ont annoncé que la Chine était bien en mesure de supprimer le dollar de ses interactions commerciales avec les pays du monde et que le Pakistan, s’il obtient le soutien de Pékin, n’aurait plus besoin d’aucun prêt.

Selon la Banque mondiale, l’investissement de 46 milliards de dollars de Pékin au Pakistan, en dépit d’une grande risque, a eu des résultats très favorables.

Notre interview avec Robert Hunziker: «La prochaine élection marquerait le début de la fin de l'Empire américain»