Le Premier ministre israélien aura des rencontres séparées avec les candidats à la présidentielle américaine, un jour avant leur débat télévisé.

A la veille de ce débat, Mme Clinton et M. Trump ont rencontré séparément dimanche le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou. Le magnat de l’immobilier, comme d’autres candidats républicains avant lui, a promis de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem s’il était élu à la Maison Blanche. Reconnaître la ville sainte comme capitale d’Israël, alors que les Palestiniens espèrent établir la leur dans la partie orientale de Jérusalem, occupée depuis 1967, compliquerait la reprise d’éventuelles négociations politiques israélo-palestiniennes. Depuis vingt ans, les présidents américains successifs ont d’ailleurs reporté l’application d’une loi du Congrès en faveur de ce transfert.

Alors que l’écart entre les intentions de vote se resserre pour les deux principaux candidats à l’élection présidentielle, un sondage du Washington Post et de la chaîne ABC montre que la candidate démocrate, Hillary Clinton, conserve un net avantage en termes de compétence pour la fonction de président sur son adversaire républicain Donald Trump.

A lire: Notre interview avec Robert Hunziker: 

«La prochaine élection marquerait le début de la fin de l'Empire américain»