Encore un Noir non armé abattu par la police américaine.Keith Lamont Scott, 43 ans, a été abattu ce mardi à Charlotte par un policier également noir.

Des affrontements ont éclaté dans la ville de Caroline du Nord, lors desquels douze policiers ont été blessés mardi soir, selon les autorités et des médias locaux.

Selon ces médias, un nombre indéterminé de civils ont également été blessés lors des heurts.

Après le décès de l’homme de 43 ans, des manifestants se sont rassemblés près du lieu où il a été abattu en brandissant des pancartes affirmant « les vies des Noirs comptent » et scandant le slogan « Pas de justice, pas de paix », selon une chaîne de télévision locale.

Lors des affrontements, « environ 12 policiers ont été blessés dont un touché à la tête par une pierre », a indiqué dans un tweet la police de Charlotte-Mecklenberg. Ces policiers ont été blessés alors « qu’ils protégeaient notre communauté lors d’une manifestation », a-t-elle ajouté dans un autre tweet.

La chaîne locale WSOC-TV a précisé que la police avait eu recours notamment à des armes antiémeutes et à du gaz lacrymogène pour essayer de contenir la colère de la foule. Plusieurs véhicules de police ont été attaqués et endommagés, selon les autorités.

Quelques heures après la mort de Keith Lamont Scott, qui, selon la police, était armé d’un fusil, des manifestants ont investi les rues de Charlotte. Des proches de l’homme et des témoins nient le fait qu'il aurait été armé, affirmant qu’il n’avait qu’un livre avec lui.

A lire: 

Un musulman a été viré pour avoir refusé de serrer la main avec des femmes de son entreprise