C'est avec l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) qui la société allemande, Eine initiative von, a difusé cette publicité sur un compte Youtube le 14 septembre, aussi bien que comme une publicité diffusée sur les chaînes télévisées «privées et publiques» d'Allemagne:

 

Il semble que ce qui manque aux allemands, ce n'est que la tolérance, parce que cela a déclanché une vague virtuelle de contestation: «Islamisation de masse», «ethno-masochisme» ou encore «propagande antiallemande», a-t-on pu lire parmi les réactions de certains internautes, particulièrement remontés.

A lire: 7 faits sur l'interdiction de burkini par la France