Le Premier ministre israélien souhaite le rétablissement de la paix et du compromis entre Israël et les pays arabes.

Interviewé par Times of Israël, le Premier ministre du régime israélien Benjamin Netanyahu a salué la campagne « le Hadj, message de paix », lancée par l’Arabie saoudite, disant que le lancement d’une telle campagne pourrait favoriser le rétablissement de la paix mondiale entre l’Islam et les autres religions dont et surtout le judaïsme.

Il a espéré que cette initiative saoudienne aboutira à une réconciliation entre Israël et les pays islamiques.

« On ne cache pas notre joie de voir les Iraniens être privés des rituels du Hadj 2016. Nous sommes sûrs et certains que l’Iran était le principal obstacle devant l’instauration de la paix au Moyen-Orient pendant les dernières décennies », a déclaré Benjamin Netanyahu avant d’ajouter : « Le Hadj est un rituel civilisé qui ne doit pas se laisser impliquer dans les slogans politiques et communautaristes ».

Il a souligné que les désaccords entre Israël et l’Arabie saoudite pourraient être réglés grâce à la nouvelle politique de Riyad.

A lire: Les Saoudiens ont commencé à rendre public leurs relations avec Israël