Abdoullah Katmito, adjoint du responsable de l’Association des religieux de Syrie, a déclaré que le régime saoudien utilisait le Hadj pour régler ses comptes politiques et privait les musulmans iraniens et libanais de cette cérémonie religieuse.

Katmito a indiqué : « Le Hadj est une obligation religieuse mais l’incompétence du régime saoudien dans l’organisation de cette cérémonie, inquiète les musulmans. Le régime saoudien a prouvé qu’il était incapable de répondre aux attentes des musulmans comme l’a montré la catastrophe de l’année dernière à Mina, qui a fait des milliers de victimes. »
Il a ajouté : « Le régime saoudien veut contrôler à lui seul, les activités du Hadj et se permet d’interdire aux pèlerins de certains pays comme la Syrie ou l’Iran, de participer à ces cérémonies. »

La haute commission du Hadj de la Syrie vient de rendre public un communiqué, dénonçant cette décision des Al-e Saoud.

« Il incombe à ceux qui ont la direction des lieux saints de rendre service aux pèlerins et il relève du droit de tous les musulmans du monde de pouvoir accomplir les rituels du Hadj, quelles que soient leurs appartenance religieuse ou confessionnelle. Le ministère saoudien du Hadj refuse de signer les accords concernés avec le ministère syrien alors qu’il signe, chaque année, de tels accords avec tous les pays islamiques », indique le texte.

Dans ce droit fil, le cheikh Samer Obeïd, directeur de l’Association internationale Al-Mustafa, a déclaré à l’agence de presse Tasnim que le refus de l’Arabie saoudite de permettre aux Syriens de se rendre à La Mecque était une décision inique et illégale.

« Personne n’a le droit d’empêcher les musulmans de faire leur grand pèlerinage car cela entre en contradiction avec les directives du noble Coran et de l’islam. Les Al-e Saoud politisent le Hadj et le manipulent au profit de leur politique et de leur tendance. »

Il a ensuite proposé la formation d’une délégation, composée d'oulémas du monde musulman, pour qu’elle prenne la direction des rituels du Hadj.

A lire: « ALLAH » comme plaque d’immatriculation personnalisée