"Le nettoyage ethnique comme solution pour la paix est absurde" a déclaré Netanyahou.

Le gouvernement américain a réagi avec colère à un message vidéo en langue anglaise publiée vendredi sur la page Facebook du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui a déclaré que "les communautés juives en Judée-Samarie" ne sont pas un obstacle à la paix.

L'administration Obama a vu le message de Netanyahou comme visant à la politique des Etats-Unis concernant les implantations. La porte-parole du département d'Etat américain, Elizabeth Trudeau, a critiqué le message du Premier ministre lors d'une conférence de presse à Washington.

"Nous sommes évidemment fortement en désaccord avec la caractérisation selon laquelle ceux qui s'opposent aux activités de colonisation ou les considèrent comme un obstacle à la paix appellent à un nettoyage ethnique des Juifs de Cisjordanie", a déclaré Trudeau.

"Nous croyons que l'utilisation de ce type de terminologie est inappropriée et inutile", a-t-elle ajouté.

Selon les analystes politiques, l'approche de la fin du mandat d'Obama semble avoir fourni au Premier ministre israélien une plus grande latitude pour critiquer le gouvernement américain. Pour le reste, soulignent les analystes, il s'agit de querelles de clocher entre deux partenaires qui ne renonceront jamais à leur alliance stratégique. 

Lire notre interview avec Gilad Atzmon: 

Israël attribue le titre de «Daesh» à ses ennemis afin d'acheter la sympathie de l'Occident