“Snowden”, le très attendu nouveau film d’Oliver Stone avec Joseph Gordon-Levitt (“Inception”, “L’interview qui tue”) dans le rôle du célèbre lanceur d’alerte, bénéficie d’une première bande-annonce tout juste mise en ligne.

Oliver Stone raconte à travers ce film le destin d’Edward Snowden, un ancien employé à la CIA et à la NSA (l’organisme gouvernemental de renseignement américain), qui a divulgué en 2013 des informations classifiées concernant les systèmes d’écoute des Etats-Unis à l’intérieur même et en dehors de son territoire. Dans “Snowden”, Joseph Gordon-Levitt est notamment accompagné de Shailene Woodley (“Divergente”, “Nos étoiles contraires”) et Scott Eastwood (“Fury”, “Diablo”).

«Nous avons surtout tourné à Munich, Hawaii, Hongkong et Washington, des lieux où il [Edward Snowden] ne pouvait pas se rendre» sans prendre le risque de se faire arrêter, a indiqué l'un des producteurs du film. Aussi, l'équipe de tournage a mis à profit une journée de tournage à Moscou pour tourner des images où figurera le lanceur d'alerte américain, ancien employé de la NSA qui avait dénoncé les écoutes massives de la population, déclenché un scandale mondial, et pris la fuite lors d'une cavale rocambolesque, poursuivi par les services spéciaux américains.

Et les autorités américaines, précisément, n'apprécient pas du tout la sortie du film biographique consacré au lanceur d'alerte qu'elles considèrent comme un «traître». Aussi Judicial Watch, l'organisme gouvernemental de surveillance américain, a accusé Oliver Stone et les sociétés de production hollywoodiennes du film de violer les lois antiterroristes, prenant pour argument que le réalisateur tirait profit de la «trahison» du lanceur d'alerte. Afin de rendre possible le film, Oliver Stone s'est lui-même mis en délicatesse avec les autorités américaines en rencontrant Edward Snowden plus d'une dizaine de fois, et ce dans des endroits tenus secrets.

Lire notre interview avec Robert Hunziker: «La prochaine élection marquerait le début de la fin de l'Empire américain»