Très proche du burkini tant critiqué en France, les juives ont aussi leur vêtement de bain « pudique » respectant les règles de la « tsniout » (règles de la pudeur dans le judaïsme). A l’instar du burkini, cette tenue portée par les juives orthodoxes est composée d’un couvre chef (kissouï roch) qui cache les cheveux et d’une robe ou jupe et d’un chasuble souvent long.

Comme le précise Libération , si on ne voit pas de femmes juives se baigner habillées d’un maillot intégral, c’est parce qu’elle ne fréquentent que les plages non-mixtes dont l’entrée est scrupuleusement filtrée : « les juifs religieux se baignent dans des espaces séparés, préservés des regards extérieurs. »

Pourtant en France, des juives orthodoxes niçoises ont bien tenté de se baigner habillées mais sans succès. Yaderna, fondatrice d’une marque de maillot intégral juif, raconte à France Infocomment certaines clientes juives ont été « obligées de louvoyer pour passer entre les gouttes » depuis la polémique du burkini.

« Elles ont essayé d’alléger le produit en enlevant le petit foulard, en essayant de mettre une petite perruque. Cela a été perçu comme une agression. C’était quelque chose de nouveau. Cela n’a pas été simple du tout », explique l’entrepreneuse.