Nouvelle vague d’islamophobie après la polémique autour du burkini. Samedi soir, deux femmes voilées ont été humiliées par le gérant du restaurant gastronomique Le Cénacle situé à Tremblay-en-France. Le Chef en personne a refusé de servir les deux musulmanes arguant qu’il était laïc.

Une vidéo filmée dans le restaurant gastronomique Le Cénacle à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, où l'on aperçoit et entend celui qui se présente comme le responsable du restaurant (le gérant ou le chef?) refuser de servir deux femmes voilées parce que «musulmanes», a fait le tour de la Toile dimanche. C'est l'une d'entre elle qui a manifestement filmé la scène, en catimini. 

 

"Madame, tous les terroristes sont musulmans et tous les musulmans sont terroristes. Voilà, cette phrase veut tout dire. Analysez-là et puis voilà", peut-on entendre de la part du restaurateur dans cette vidéo visiblement tournée par l'une des deux clientes. "Les racistes comme moi ne tuent pas les gens", explique-t-il. "Parce qu'on a mis des bombes monsieur?" demande l'une des deux femmes.

Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) dit être en relation avec les deux femmes présentes sur cette vidéo. Il appelle aussi à "ruiner la réputation de ce restaurant sur tous les espaces en ligne où il est listé", tout en avançant "dans une démarche concertée qui allie action juridique, communication politique et mobilisation structurée, afin d'atteindre l'objectif: faire condamner le restaurateur".

Selon le porte-parole du CCIF, Marwan Muhammad, joint par l'AFP, les deux femmes ont l'intention de déposer plainte lundi matin avec l'aide du collectif.

On vous invite à lire ces faits très choquants sur le burkini: 

7 faits sur l'interdiction de burkini par la France