Mushin Ahmed, âgé de 81 ans, agressé lâchement dans la rue est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital. Il se rendait à la mosquée pour la prière du Fajr lorsque plusieurs personnes l’ont violemment frappé.

La communauté musulmane de Rotherham (Grande Bretagne) est sous le choc suite au décès à l’hôpital de Mushin Ahmed, agressé tôt le matin du 10 Août alors qu’il se rendait à la prière du Fajr.

« C’est avec une grande tristesse que nous confirmons au public le décès de M. Ahmed et nos plus sincères condoléances vont à sa famille et à ses amis.

Il était un membre très aimé et respecté de sa communauté et ses enfants reçoivent un soutien spécialisé des agents », a déclaré l’inspecteur en chef Chris Singleton.

Deux hommes ont été inculpés dans le cadre de l’agression. Damien Hunt, 29 ans, et Kieran John Rice, 21 ans. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire et comparaîtront devant la Justice britannique le vendredi 28 Août.

Deux autres hommes ont été arrêtés plus tôt cette semaine – un homme de 29 ans originaire de Dalton et un homme de 24 ans originaire de Thrybergh. 

En Grande Bretagne, des groupuscules extrémistes identitaires n’hésitent pas à agresser ou provoquer la population musulmane. La milice la plus connue étant l’EDL (English Defense League) qui est composée en majorité d’ex-hooligans. A noter que son ex-leader a déjà été invité par ses homologues français lors d’un rassemblement du Bloc identitaire à Lyon.

A lire: Un frère converti après avoir constaté que l’Islam proposait «un code de conduite parfait».