Alors qu’ils se rendaient à la prière de Joumou’a, les fidèles de la mosquée de la ville de Moulins dans l’Allier, ont été étonnés de trouver à leur arrivée devant l’édifice un mot accroché à la porte. Mais cette fois-ci ni insulte ni acte de vandalisme, le mot est accompagné d’une rose blanche, couleur de l’espoir, avec un message pour le moins touchant. C’est un lecteur d’Halalbook qui a pris soin de prendre des photos afin de nous faire partager cette magnifique attention. Une fraternité couchée par écrit qui casse la barrière des préjugés et encense le vivre-ensemble en toute simplicité.

«  Comme l’a si bien écrit Victor Hugo il y a déjà près de deux siècles,
Les Djinns s’évanouiront à l’aube

Mais la culture musulmane, elle, restera parmi nous, avec nous, 
Et ce même si certains jouent sur nos peurs.

Vous faites partie intégrante de la France 
et de son Histoire depuis longtemps déjà.

On peut débattre de bien des choses sur le vivre-ensemble, Mais vous n’avez pas à vous justifier de leurs crimes.

Un athée
Un français,
Un citoyen fraternel
 
 »

L’Omerta de la solidarité imposée par les événements que certains anonymes brave envers et contre tout au risque de passer pour des traîtres aux yeux de racistes islamophobes donne du baume au cœur aux musulmans.
Victime d’une chasse aux sorcières, la communauté musulmane est prise en otage par une actualité qu’elle ne contrôle pas. Ses droits sont bafoués en toute impunité et sa dignité est mise à mal, mais au milieu de la tempête des mains se tendent.

A lire: ''F**k Islam '' la fille a trouvé le papier sur la porte de la mosqué