Cet hélicoptère a été abattu lorsqu’il volait à basse altitude et larguait des armes pour la coalition arabe au Yémen.

" Pour la première fois depuis le début de la guerre contre le Yémen, les combattants d'Ansarallah ont réussi à abattre un hélicoptère Apach, qui est un appareil de combat puissant et ils l'ont détruit à coup de missiles Kornet. Outre cet hélicoptère, trois chars Abrahams ont été également visés et détruit par Ansarallah"  déclare le cyber-dissident saoudien Mojtahed.Or les agences d'information saoudiennes avancent une autre version des faits: Elles ont fait état du crash d'un hélicoptère de combat saoudien de type " Apach" en raison de mauvaises conditions climatiques. 

Le chef d’état-major de l’armée a ordonné l'instauration d’une commission d’enquête afin de déterminer les circonstances de ce crash. Selon le site spécialisé, Secret Difa3, la plupart des soldats tués dans le crash sont des officiers supérieurs.

L'appareil, indique-t-il, appartient au 6ème Régiment d’hélicoptères de manœuvres de Chlef détaché à Reggan et "transportait une délégation d’officiers supérieur inter-armes quand il s’est crashé. Parmi les victimes figurerait le directeur du Génie pour la 6ème région militaire, un colonel, ainsi que d’autres officiers."

Toujours dans le même sens, les forces d’Ansarallah ont lancé lundi un missile balistique de type Tochka sur une base militaire saoudienne dans la région frontalière de Jizane dans le sud de l’Arabie.