Le ministre saoudien des Affaires étrangères a annoncé que son pays continuerait de soutenir les terroristes en Syrie.

Selon le site web libanais, « Al-Nachrah » le chef de la diplomatie saoudienne, Adel Al-Jubeir a déclaré que "Riyad continuerait de soutenir ce qu'il a appelé " les opposants syriens". Il a également prétendu que l'Arabie poursuivrait la guerre contre le groupe terroriste de Daech.

Adel Al-Jubeir, dont le pays est considéré comme le principal protecteur du terrorisme et des pensées extrémistes dans la région a prétendu que la balle se trouve actuellement dans le camp du président syrien, Bachar Assad et qu’il faudrait que ce dernier réponde aux exigences internationales ».

Soutenant les terroristes en Syrie, l’Arabie entrave la solution politique à la crise syrienne.

Depuis le remaniement dynastique en Arabie saoudite début 2015, le royaume saoudien mène une politique ouvertement plus interventionniste, elle se manifeste par une attitude très hostile envers l'Iran, par une intervention militaire meurtrière et illégale du point de vue du droit international au Yémen et un engagement de plus en plus visible dans la guerre par procuration menée en Syrie. Dans une politique de fuite en avant, épaulé par son allié turque et américain, le royaume mène une politique régionale agressive et belliqueuse.