Alors que le monde est triste après l’attentat terroriste de Nice et dans l’agitation du coup d’état en Turquie, les musulmans de Cachemire continuent de perdre leur vie.

Pendant les 8 derniers jours, les forces indiennes de sécurité ont tué 45 musulmans et ont blessé 3000  personnes, selon Keyhan.

plusieurs journaux ont été la cible de descentes de police ces derniers jours. Les forces de l'ordre affirment vouloir ainsi mettre fin au climat de violence dans cet Etat à majorité musulmane, où des dizaines de personnes ont été tuées lors des manifestations qui agitent à nouveau la région depuis une semaine.

Les médias ont été censurés au Cachemire indien, après la mort d'un manifestant samedi. La police a effectué des descentes dans les bureaux des principaux médias locaux, saisissant des plaques d'impressions et des dizaines de milliers d'exemplaires de journaux. Les chaînes de télévisions du câble, en particulier les chaînes pakistanaises ont également été bloquées, et plusieurs employés travaillant pour différents médias ont été arrêtés.

D’après l’agence de presse pakistanaise, express news, les musulmans pakistanis ont manifesté à nouveau pour soutenir les musulmans de Cachemis.

n00553097-b

n00553097-r-b-005